Par qui le Parti Outremont a-t-il été fondé?

Jean-Marc Corbeil

Jean-Marc Corbeil est conseiller et candidat dans le district Robert-Bourassa depuis 2017. Il constitue la seule opposition à Projet Montréal au conseil d’arrondissement d’Outremont. 

Son esprit critique, sa connaissance des dossiers et sa ténacité lui ont permis de dénoncer et de combattre les effets néfastes des politiques menées par l’administration Tomlinson au cours des quatre dernières années. Sans ses multiples interventions, Projet Montréal aurait dicté avec encore plus de mépris ses visées partisanes au détriment des intérêts de la population. 

Jean-Marc Corbeil estime que le sous-financement chronique de l’arrondissement par la ville-centre ne permet pas d’offrir des services de qualité à la hauteur des attentes et des besoins des Outremontais.  Selon lui, le Parti Outremont est la voie toute désignée pour une reprise en main par les citoyens de leurs véritables intérêts.

 

Céline Forget

Céline Forget a été élue à 2 reprises à titre de conseillère indépendante du district Joseph-Beaubien de 2009 à 2017. Dans ce rôle, elle a pris la défense des intérêts des Outremontais, de la démocratie et de la transparence. Elle a réalisé plusieurs projets de verdissement dans l’arrondissement. Elle est également à l’origine de la placette Van Horne, des jeux d’eau au parc Beaubien et co-responsable de l’aménagement du parc Raoul. Elle s’est activement impliquée dans le succès du référendum de l’avenue Bernard. Céline a cherché à développer et appliquer une réglementation qui soit respectueuse de tous. Au cours des dernières années, elle a été active dans les mouvements citoyens pour forcer une consultation publique sur le plan de stationnement improvisé, pour demander le renouvellement du bail du resto Pizza 900 et pour le respect de l’architecture du chalet du parc Outremont lors des travaux de rénovation.

Simon Latraverse

Candidat dans le district Jeanne-Sauvé, résident d’Outremont depuis l’enfance, il s’est absenté pendant quelques années et a exercé la fonction de conseiller municipal dans une ville de banlieue où son action a eu un impact majeur sur la qualité de l’environnement et sur la planification du territoire. A nouveau résident d’Outremont depuis 1987, et à la suite d’une carrière comme économiste consultant au Canada et à l’international, il s’est récemment impliqué dans les affaires de l’arrondissement, notamment en prenant la tête d’un groupe de résidents pour s’opposer avec succès à la fermeture arbitraire d’une ruelle par Projet Montréal. Il a également produit une étude de l’approche d’aménagement des ruelles vertes et s’est investi dans l’analyse de la situation financière de l’arrondissement. Lire la biographie politique de Simon pour plus de détails sur ses accomplissements.